Les prochaines lettres

N°15

par Paul Lorgerie

La disparition de l’opération Barkhane au Mali

Le journaliste nous embarque à bord d’un convoi militaire français quittant le Mali. De Gossi, ville de nord du pays où se trouve la première base fermée par l’armée française, à Gao, où était installé le fort des troupes. 36 heures de voyage dans un véhicule blindé cahotant sur l’une des routes les plus dangereuses du Mali, sous une chaleur de plomb. L’occasion d’évoquer l’Odyssée d’Homère et les plaines d’Ouzbékistan, les brouilles diplomatiques et les conflits géopolitiques, l’État islamique dans le Grand Sahara et les mercenaires russes du groupe Wagner.

N°16

par Quentin Müller

La disparus de la Coupe du monde de football

Le journaliste a suivi les cercueils d’ouvriers népalais morts sur les chantiers qataris et a rencontré les familles endeuillées. Il nous adresse à toutes et tous une mise en garde : c’est à ce prix que vous regarderez la prochaine Coupe du monde. 

N°17

par Anne-Dominique Correa

La disparition du cash

Il fait froid et il pleut un peu. On est à Burslem en Angleterre. La première ville anglaise où l’on ne peut plus retirer d’espèces au distributeur… car il n’y en a plus. On appelle ça un « cash desert ». La raison ? Les banques ne veulent plus payer l’entretien des automates pour une population extrêmement pauvre. Il faut dire qu’à Burslem, il y a 40% de chômage et de nombreuses personnes qui ne savent ni lire ni écrire. Pour éviter que les SDF ne meurent totalement de faim, de bonnes âmes issues de start-up londoniennes ont eu la brillante idée d’accrocher des QR code aux cous de ces pauvres gens. Ainsi, le passant généreux pourra lui faire un virement de quelques centimes… Une dystopie ? Non, la réalité qui nous attend sûrement.

N°18

par Emmanuel Riondé

La disparition de Libertalia

Direction Madagascar à la découverte d’un mythe, qui restera malheureusement au rang de mythe. Une société pirate démocratique, libertaire, horizontale et antiraciste, où l’esclavage aurait été aboli, les privilèges amoindris et les richesses équitablement réparties. Un mythe donc, mais qui possède encore aujourd’hui une forme émancipatrice intrinsèque dont nous avons terriblement besoin. Face à nos désirs d’utopies, pourquoi ne pas se dire que Libertalia a bel et bien existé ?

N°19

par Laury Caplat

Avortées : pour que disparaisse la honte

Le point de départ : le récit intime d’un avortement dans un petit hôpital de province. Puis une enquête : est-ce plus difficile d’avorter dans une petite ville ? Pas de réponse définitive, mais une série de témoignages bouleversants qui racontent tous une histoire de violence et d’humiliation.

N°20

par Thaïs Pigeault

La disparition de l’envie d’ailleurs

Dans cette fiction/enquête, l’autrice nous raconte l’histoire de trois amis. Tous ont grandi en Lozère. Et tous ont foutu le camp après le lycée. Une envie d’ailleurs, de ville, de bars et bruit. Thaïs retrace ces vies qui, loin de leurs racines, peu à peu, s’effritent. Le désir de retour sur les terres de notre enfance. On pense à une phrase de Roland Barthes : « Au fond, il n’est de pays que de l’enfance. ».