Lettre 13 – Les disparus de la guerre (in)civile au Liban

6,5 

26 en stock

À Beyrouth, Wadad Halwani se bat pour que la mémoire des disparus de la guerre ne disparaisse pas. Inlassablement, cette militante a archivé les histoires d’un grand nombre d’entre eux afin que justice leur soit rendue. Aujourd’hui, son fils Ghassan poursuit l’œuvre de sa mère en transmettant ces précieuses archives aux historiens, chercheurs, journalistes et citoyens du Liban. Emmanuel Haddad retourne sur les lieux de ces luttes passées et actuelles aux côtés de Wadad et Ghassan et interroge notre rapport à la mémoire.