Lettre 17 – La disparition de Libertalia

6,5 

25 en stock

Direction Madagascar à la découverte d’un mythe, qui restera malheureusement au rang de mythe. Une société pirate démocratique, libertaire, horizontale et antiraciste, où l’esclavage aurait été aboli, les privilèges amoindris et les richesses équitablement réparties. Un mythe donc, mais qui possède encore aujourd’hui une forme émancipatrice intrinsèque dont nous avons terriblement besoin. Face à nos désirs d’utopies, pourquoi ne pas se dire que Libertalia a bel et bien existé ? Une lettre signée Emmanuel Riondé.