Lettre 15 – La disparition de l’opération Barkhane au Mali

6,5 

14 en stock

Paul Lorgerie nous embarque à bord d’un convoi militaire français quittant le Mali. De Gossi, ville de nord du pays où se trouve la première base fermée par l’armée française, à Gao, où était installé le fort des troupes. 36 heures de voyage dans un véhicule blindé cahotant sur l’une des routes les plus dangereuses du Mali, sous une chaleur de plomb. L’occasion d’évoquer l’Odyssée d’Homère et les plaines d’Ouzbékistan, les brouilles diplomatiques et les conflits géopolitiques, l’État islamique dans le Grand Sahara et les mercenaires russes du groupe Wagner.