Lettre 5 – La disparition des arbres à Lagos

6,5 

98 en stock

À Lagos, capitale du Nigeria, la nature est en train de disparaitre. Tout comme l’espace. Dans cette mégapole tentaculaire, la spéculation immobilière lorgne sur la moindre parcelle inexploitée. Dans cette lettre, la journaliste Sophie Bouillon raconte l’histoire d’un homme qui, contre vents et marées, a choisi de ne pas vendre son terrain en plein centre de Lagos. Sur ses terres, transformées en parc, des arbres poussent et racontent une histoire d’amour, son histoire d’amour.